Recherche

Filtrer par:

Catégories

Produits à la une (18) Nouveautés (24) Capsules de café compatibles Nespresso® (17) Thé "Casher" (19) Capsules compatibles Nespresso® (17)

News

Attention Ce qui est rare est cher...

03 juin 2016
Le Kopi Luwak, café produit à raison de 230 kg par an et dont chaque kilo se vend aux alentours de 1000 dollars. Quelle est la cause de la rareté de ce café qui en fait, du coup, un produit de luxe?
Voir +

Le darjeeling : le champagne du thé

01 juin 2016
Le Darjeeling est un des thés noirs les plus connus et provient de la région d'Inde dont il porte le nom.
Voir +

Newsletter

Le café et la santé

News actuelles News archivées

Dans notre pays, le café est la boisson la plus populaire après l'eau. Soixante-quatre pour cent de la population boit quotidiennement du café. Le consommateur de café en boit en moyenne 4 tasses par jour. On peut donc estimer que l'exposition du Belge à la caféine est assez importante. Est-elle pour autant néfaste?

Insomniaques, s’abstenir

La caféine est la principale substance pharmacologiquement active du café. Elle est connue pour exercer un effet stimulant léger du système nerveux central. Elle retarde l'endormissement, en particulier chez les personnes sensibles.

Elle stimule aussi la thermogenèse, le phénomène qui permet de produire de la chaleur à partir des réserves énergétiques telles que les graisses. Ce phénomène est cependant limité et il ne constitue pas un moyen de maigrir !

J’y pense et puis j’oublie

Les effets qui retiennent probablement le plus l'attention sont ceux portant sur l'amélioration des performances mentales, surtout chez les seniors. Des études ont ainsi montré que la consommation régulière de caféine était associée à de meilleures performances pour la mémoire à long terme et à une vitesse locomotrice plus élevée.

Redoubler de vigilance

Des études scientifiques récentes ont montré que l'équivalent en caféine de deux grandes tasses de café peut augmenter de 10 % la rapidité du traitement des informations. Le café est donc la boisson de prédilection pour reprendre le travail après un repas.

Une drogue ?

Non, mais chez certains consommateurs réguliers sensibles à la caféine, la suppression brutale de la consommation de café peut provoquer des symptômes temporaires tels que maux de tête et sentiment de fatigue.

Soigner les neurones

Plusieurs études portant sur des dizaines de milliers de personnes ont rapporté l'existence d'une association inverse entre la consommation de café et le risque de développer la maladie de Parkinson, en particulier chez les hommes. Ces données doivent cependant encore être confirmées.

Digestif

Le café favorise la digestion. Si on n'en connaît pas encore tous les mécanismes, on sait que ce breuvage stimule le transit intestinal ainsi que la sécrétion du suc pancréatique, nécessaire à la digestion des aliments en vue de leur assimilation intestinale.

Le café favorise aussi la contraction de la vésicule biliaire, cette poche qui contient les sels biliaires nécessaires à la digestion des graisses. Cet effet semble être à l'origine de la diminution du risque de calculs biliaires chez les buveurs de café.

Café et antioxydants

Les travaux récents prouvent que cette boisson constitue une source exceptionnelle d'antioxydants. Ainsi, certaines études montrent même que l'activité antioxydante (mesurée dans le sang après l'ingestion de différentes boissons) du café est supérieure à celle du thé !

Cet effet est attribué à des substances nommées «polyphénols», qui sont largement répandues dans le règne végétal et dont le café représente une source majeure.
  Imprimer   Envoyer cette news à un ami
Vos coordonnées :

Votre nom :
Votre email :
Coordonnées de vos ami(e)s :
Nom : Email :
 

0 commentaire(s)



Aucun commentaire pour cette news !

Ajouter un commentaire